Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 mars 2007

Drôle de campagne…

Henri Guaino, contre toute attente, est devenu le principal inspirateur de Nicolas Sarkozy. Jean-Pierre Chevènement, c’est tout aussi surprenant, semble être aujourd’hui celui de Ségolène Royal.

Les Français sont pour le retour de l’ordre et de l’autorité (qui pourrait être d’un avis contraire ?), mais contre la répression et le flicage. C’est légitime, d’autant plus que la prévention semble être une notion absente du débat.

Ils veulent un véritable débat démocratique, mais sont prêts à voter massivement pour Le Pen, au risque qu’il soit présent au second tour.

Simone Veil soutient Nicolas Sarkozy, il évoque aussitôt un ministère de l’immigration et de l’identité nationale.

Jean-Louis Borloo rejoint Nicolas Sarkozy, et dès le lendemain ils réagissent différemment aux évènements de la gare du Nord.

Nombreux sont ceux qui évoquent une VIème République alors que nous sommes, essentiellement à cause du quinquennat, revenus à la IVème…

Rien ne va plus, faites vos jeux…

28 mars 2007

Violence

medium_colombe_de_la_paix.jpg27 mars 2007, gare du Nord, fin de journée. Un individu a tenté de voyager sans billet. Il est interpelé par la police. Bref, une affaire banale, qui a pourtant provoqué plusieurs heures d’émeutes, d’importantes dégradations, et l’interpellation de 15 personnes, dont 5 mineurs. Comme l’a dit très justement le nouveau ministre de l’intérieur, c’est inacceptable et intolérable.

Depuis ce matin, chacun y va de son petit commentaire, façon «café du commerce». La période actuelle n’est certes pas propice à la réflexion, mais nous devons nous interroger sur le pourquoi de tels évènements.

Plusieurs syndicats de police le disent, à chacune de leurs interventions, la population prend aujourd’hui systématiquement parti contre les forces de l’ordre.

Ajoutons à cela les incendies quasi-quotidiens de permanences politiques, le fait que l’on entend de plus en plus de gens, de gauche comme de droite, déclarer ouvertement qu’ils n’hésiteront pas à voter Le Pen s’il est présent au second tour.

Il faut se rendre à l’évidence, il y a un profond malaise dans la société.

Proposer d’instaurer des peines minimales (ce qui soulèverait par ailleurs un problème d’indépendance de la justice) et d’abaisser la majorité pénale à 16 ans n’est peut-être pas le meilleur moyen de retisser des liens entre les gens, entre les Français et leur police, entre les Français et leurs dirigeants.

medium_francois_baroin.jpgCitons une nouvelle fois François Baroin : «il y a deux façons de faire de la politique : mettre de l’huile dans les rouages, ou jeter de l’huile sur le feu». La première solution est sans aucun doute la meilleure.

Retrouvons de toute urgence le chemin de la cohésion nationale, le sens de l’intérêt général, plutôt que de courir après tel ou tel électorat ou d’opposer certaines catégories de citoyens aux autres.

Alors nous pourrons parler sans crainte d’identité nationale et chacun sortira son drapeau le 14 juillet sans qu’il ne soit utile de le lui suggérer…