Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 juillet 2007

Au-delà des limites…

Edouard Balladur, président du groupe de travail chargé de réfléchir à une réforme de la Constitution, était l’invité ce soir du JT de TF1.

Après un bon départ («la Constitution, c’est l’affaire de tous les Français»), ce fut un déluge de c…, pardon, de bêtises !

Pour ne retenir que quelques citations: «Ils (les Français) souhaitaient que le Président de la République gouverne», «une réforme ne peut être votée que par le parlement», «rien ne pourra se faire sans l’accord du parlement», «oui à la présidentialisation», «de toutes manières, c’est le parlement qui prendra la décision».

Monsieur Balladur, ex-Premier Ministre, nommé en 1993 par la seule volonté de Jacques Chirac, vous vous êtes empressé de le trahir en 1995. Vous aviez, auparavant, déjà fait beaucoup de mal à notre Constitution en théorisant la cohabitation.

Vous avez cependant sagement décidé de ne pas vous représenter le 10 juin dernier aux élections législatives, mais auriez dû, pour le bien collectif, reprendre à votre compte la désormais célèbre maxime de Lionel Jospin, et vous «retirer définitivement de la vie politique».

Sachez toutefois que rien ne pourra se faire sans l’ensemble des Français. On ne peut toucher de façon significative à notre loi fondamentale sans en référer au suffrage universel !

Les commentaires sont fermés.