Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 novembre 2007

Une décision éminemment politique

Le Conseil Constitutionnel a rendu ce jour son verdict sur la loi sur l’immigration de Brice Hortefeux.

Sur le problème des statistiques ethniques, bien qu’elles soient tout aussi condamnables, si ce n’est plus que les tests ADN, les choses sont très claires: rejet ! La décision n’était pas trop difficile à prendre: le sujet n’ayant pas fait l’objet de polémique, il suffisait de se référer à l’article 1er de notre Constitution, assurant « l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ».

Concernant les tests ADN, un autre choix que le « oui mais » aurait aussitôt été assimilé à un complot du duo Chirac-Debré contre le Président de la République.

Quoiqu’il en soit, la décision des 11 « sages » rend définitivement quasi-inapplicable l’article13 de la loi prévoyant le recours aux tests génétiques, et c’est l’essentiel.

On ne peut que regretter que Nicolas Sarkozy ne soit pas intervenu dans le débat, qu’il n’ait pas demandé le retrait de cette disposition qui, dès sa présentation, a provoqué de vives polémiques transcendant les « clivages habituels » gauche-droite.

Il aurait été dans son rôle…

Les commentaires sont fermés.