Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 décembre 2007

Désolé…

Oui, je suis vraiment désolé, mais je n’ai pas trouvé mieux pour tenter d’avoir, comme tout le monde, un avis sur la «divine idylle» de notre Président:


podcast

Quelques mots tout de même.

François Mitterrand, lorsqu’il a été élu en 1981, avait des choses à cacher, sa maladie et une fille. Jacques et Bernadette Chirac ont toujours souhaité protéger Laurence et Anh Dao.

Le premier avait politiquement tout intérêt à garder le secret, son successeur aurait sans doute pu tirer avantage de la révélation de sa situation personnelle.

On pourra peut-être dire que l’ère Mitterrand remonte à des temps très anciens, mais personne ne pourra nier que Jacques Chirac était encore Président de la République il y a seulement quelques mois.

Alors que l’ensemble du monde politico-médiatique savait tout, sur le cancer, sur Mazarine, et sur les filles de Jacques Chirac, qu’elles soient de sang ou de cœur, la frontière «vie publique-vie privée» a toujours été respectée.

Rupture oblige, il semblerait qu’aujourd’hui certains de nos politiques soient devenus, malgré tous leurs démentis, très complices de la presse people, qu’ils l’utilisent et en abusent. Dans le même temps, on voudrait pouvoir influencer toute autre forme de journalisme, tenir la plume de ceux qui, traditionnellement, observent et commentent la vraie vie, celle de l’écrasante majorité des Français.

Attention à l’effet boumerang…

Commentaires

Le coup de boomerang, c'est notre nouveau site national http://principautedefrance.fr/

Écrit par : Leo | 20 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.