Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 janvier 2008

Il faut PO-LI-TI-SER !

Il est assez amusant d’entendre parler de «politisation des élections municipales» depuis quelques jours.

 

Le Président de la République, qui avait déjà la semaine passée quelques soucis avec la définition de la monarchie, semble aussi ignorer que politique vient des mots latins et grecs politicus, politikos et polis, signifiant «ville, cité». Il ne peut donc y avoir plus politique que les élections municipales, au sens noble du terme, au plus près des préoccupations de chacun.

 

0a738c399e2f45d98a5759ace650115e.jpgIl s’agit en fait de faire un enjeu de portée nationale d’un scrutin local, et le motif avancé est qu’il ne faudrait pas reproduire l’échec des régionales de 2004.

 

L’argument est un peu court, puisque c’est exactement l’inverse qui s’est produit. C’est parce que l’on a laissé faire du scrutin de 2004 un enjeu national que les socialistes ont remporté la quasi-totalité des régions, de nombreux électeurs ayant saisi l’occasion pour sanctionner Jacques Chirac et Jean-Pierre Raffarin. Le Premier Ministre actuel est bien placé pour le savoir: personne n’avait imaginé une seconde qu’il puisse perdre les Pays-de-la-Loire en 2004. L’année suivante, à l’occasion du referendum sur la ratification du TCE, le scénario s’est reproduit à l’identique.

 

Le Président de la République, après avoir «piqué» au Premier Ministre son boulot et sa résidence versaillaise, après avoir réduit les ministres à de simple exécutants de ce qui se décide à l’Elysée, voudrait maintenant prendre la place des 36000 maires de France ?

Commentaires

"Le Président de la République, qui avait déjà la semaine passée quelques soucis avec la définition de la monarchie, semble aussi ignorer que politique vient des mots latins et grecs politicus, politikos et polis, signifiant «ville, cité»" Vous êtes le meilleur, que ferait la France sans vous et vos camarades villepinistes, nous serions perdus!

Écrit par : Eric | 16 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.