Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 août 2008

Diplomatie bridée

« Ce n’est pas à la Chine de fixer mon agenda et mes rendez-vous » !

 

59ac8672e6754f79fe1800d748a43321.jpg‘Donc, comme prévu, je recevrai le Dalaï-lama après les J.O., et même, c’est promis, juré, craché, avant la fin de l’année’, s’est empressé d’ajouter (certes en des termes légèrement différents…) le génial, extraordinaire et exceptionnel Frédéric Lefebvre, pour compléter les propos du Président…

 

Sauf que Nicolas Sarkozy avait tenu ses propos immédiatement après que l’ambassadeur de Chine ait menacé la France de sanctions sévères si le Chef de l’Etat, qui venait d’annoncer sa présence à la cérémonie d’ouverture des J.O., recevait le chef spirituel tibétain durant son séjour en France. Et que, malgré la « sagesse » du Chef de l’Etat, la province de Pékin a décidé de suspendre, il y a quelques jours et pour trois mois, toute nouvelle implantation d’entreprise française.

 

What else ?

 

Pas grand-chose, si ce n’est qu’une fois de plus d’inutiles gesticulations auront encore un peu plus affaibli la voix de la France dans le Monde, comme cela semble être désormais la règle.

 

Et que tout ceci est d’autant plus ridicule que c’est la première fois dans l’histoire des jeux olympiques qu’un Président français assiste à une cérémonie d’ouverture (en dehors, bien entendu, des jeux qui se sont déroulés en France).

 

Enfin, notons au passage que Roselyne Bachelot a préféré boycotter la conférence internationale sur le sida (alors que Jacques Chirac avait fait une grande cause nationale de la maladie en 2005) pour être de la fête, dans un pays qui refuse pourtant encore l’accès de son territoire aux séropositifs.

Les commentaires sont fermés.