Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 octobre 2008

On le tient !

On aurait pu l’imaginer futur prix Nobel d’économie, il devra peut être se contenter de celui de l’humour politique.

 

660465d696ec8f70e8d2eab4bd802d85.jpgJérôme Chartier, a officialisé ce matin le concept de « croissance négative »…

 

Au-delà du fait que la croissance désigne une élévation des indicateurs économiques et que l’assemblage est donc assez hasardeux, la logique appliquée jusqu’à présent à la discrimination ou à la laïcité aurait voulu qu’il parle plutôt de « récession positive », ce qui aurait finalement plutôt convenu, puisqu’il y a clairement récession, même si elle n’est peut-être que passagère, et dans tous les cas pas encore dramatique.

 

Et si la politique conduite depuis un an nous a privés de marges de manœuvres, la situation n’est pas franco-française, et doit être abordée avec sérénité et vérité.

 

Ces jeux sur les mots, idiots et malsains, donnent aux Français le sentiment qu’on leur cache quelque chose, avec le risque d’entrainer des conséquences négatives sur le moral et la consommation (alors que l’on devrait rechercher l’effet inverse) d’une peut-être plus grande ampleur que si on leur expliquait sincèrement la situation.

 

Le Président de la République avait promis, durant sa campagne, de dire toute la vérité. C ’est le moment !

 

Les commentaires sont fermés.