Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 janvier 2009

Mini-remaniement, maxi-stratégie, et petites sanctions entre amis…

 

 

 

Nous approchons du terme de ce que l’on appelle abusivement un mini-remaniement, qui aura maxi-duré (Patrick Devedjian a été nommé le 5 décembre), concerné plus de 10 personnes, nécessité pas moins de 4 décrets, et devrait se conclure par un 5ème officialisant la nomination d’un nouveau secrétaire d’Etat à l’écologie.

 

090118 bricolage.jpgTout cela sans compter qu’il ne s’agit sans doute que d’un avant-goût du « remaniement permanent », puisque l’on apprend aujourd’hui que Michel Barnier devrait quitter le gouvernement pour conduire la campagne européenne, qu’après ce scrutin quelques changements seront probablement inévitables, etc, etc…

 

Si la promotion de Brice Hortefeux, fidèle de la première heure, n’appelle pas de commentaire particulier (certains se souviendront tout de même de l’ami de 30 ans…), on peut s’interroger sur le sort d’Eric Besson, passé en à peine plus d’un an du secrétariat national du PS à (bientôt) la direction de l’UMP, et de « l’inquiétante rupture de M. Sarkozy » à « l’inquiétante idolâtrie de M. Besson»…

 

De même, on pourra se poser quelques questions sur les clefs de l’UMP confiées à Xavier Bertrand, lui qui a toujours été fidèle, mais à tellement de monde, et surtout à lui même… et s’amuser du bureau et du téléphone (il avait déjà la voiture…) offerts à Patrick Devedjian pour libérer la place (sans doute devra-t-il attendre son éviction de la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine pour commencer à comprendre…).

 

Autre aspect de ces multiples remaniements, la marginalisation des adversaires. Si l’opération Le Maire a peut-être semé le trouble chez deux ou trois partisans de Dominique de Villepin, il n’aura visiblement pas été possible de débaucher Bruno Retailleau pour tenter d’affaiblir Villiers à la veille des élections européennes. Qu’à cela ne tienne, on se sera vengé sur Nathalie Kosciusko-Morizet qui, malgré toutes ses déclarations et alors qu’elle se consacre à l’écologie depuis une bonne dizaine d’années, devra se contenter du strapontin offert à Eric Besson lorsqu’il était encore en période d’essai, qui plus est amputé de l’évaluation des politiques publiques !

 

Mais NKM n’est pas la seule victime de ce jeu de chaises musicales. Bernard Laporte et Roseline Bachelot ont perdu la jeunesse, Christine Boutin la ville. Seule Michèle Alliot-Marie semble avoir (provisoirement ?) sauvé sa peau, peut-être pour être restée à Paris pendant les congés de sa majesté et de son collaborateur…

 

Soyons tout de même rassurés, toutes ces manœuvres politiciennes auront finalement préservé l’essentiel: Frédéric Lefebvre n’est pas ministre de la culture !

Commentaires

Je suis tout à fait en accord avec vous, d'ailleurs la dernière notre de mon blog s'intitule justement PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS ou De l'ajustement Gouvernemental ou des faux semblants.

Depuis plusieurs jours, le microcosme médiatico-politque parisien bruissait de rumeurs plus fantaisistes les unes que les autres. Chacun, journaleux comme politiciens plus ou moins compétents y allait qui de sa prévision, qui de son commentaire faisant croire que tout ce remu ménage était vraiment très important.

A l'heure ou tant de nos concitoyens souffrent ou vont souffrir, quelle mesquinerie, quel mépris vis de la France et des Français donc in fine d'eux-mêmes.
......la suite........sur

http://christineh7.hautetfort.com/

Par ailleurs, l'agit prop n'a jamais fait une politique cohérente, utile à la France et aux Français.

Bien à vous
Christine Houbart

Écrit par : Christine Houbart | 21 janvier 2009

"UMP Elections Régionales 2010 : Jean-Pierre Grand homme de parole et de convictions" http://mathieusoliveres.fr

Écrit par : Mathieu SOLIVERES | 28 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.