Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 mai 2009

Il en reste quelques uns…

Les partis politiques ne sont souvent plus que de simples agences de recrutement destinées à enrôler de futurs candidats dont les qualités essentielles seront la docilité et l’absence de réflexion, et que l’on occupera, afin qu’ils patientent sans faire trop de bruit, en organisant quelques soirées et apéros dans et autour des lieus de pouvoir.

Les élus, dans leur immense majorité parce que de plus en plus « castés » selon les critères précédents, ne font plus qu’obéir aux ordres, ce qui finalement leur laisse le temps de se consacrer à l’essentiel, la gestion de leur carrière et des prochaines échéances électorales.

Heureusement, il en reste encore quelques-uns, à l’instar de Dominique de Villepin ou de Nicolas Dupont-Aignan, qui font encore, aussi étrange (le mot est faible) que cela puisse paraitre, de la politique, au sens originel du terme.

Si Dominique de Villepin bénéficie de son statut d’ancien Premier Ministre et du fait qu’il n’est pour l’instant candidat à rien, Nicolas Dupont-Aignan est totalement boycotté par les médias nationaux ou, quand ce n’est pas le cas, relégué au rang de souverainiste, voire même parfois catalogué à la droite de la droite. C’est tout de même assez paradoxal pour quelqu’un qui a travaillé avec Philippe Séguin, Henri Guaino, Jean-pierre Chevènement...

Mais peu importe. Il était il y a quelques jours à Toulouse, où il a tenu un discours intéressant sur notre système politique tel qu’il fonctionne depuis deux ans, avant de développer ses propositions pour une autre Europe:

 

Commentaires

Le Parti Socialiste et le MJS en campagne ça donne ça...http://tinyurl.com/qsowdd

Écrit par : Mathieu SOLIVERES | 19 mai 2009

Les commentaires sont fermés.