Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 octobre 2009

« Beaucoup de ruisseaux mèneront à un grand fleuve »

Nicolas DUPONT-AIGNAN était l’invité virtuel du Club Villepin, répondant aux questions des internautes de VillepinCom.

 

 

 

 

 « Etre gaulliste aujourd’hui, ce n’est pas une nostalgie, c’est une morale de l’action ». C’est ainsi que le député de l’Essonne et maire de Yerres a débuté son propos.

 

« On ne pourra pas continuer comme ça, (…) je suis absolument convaincu que cette présidence va dans le mur, (…) il faut bâtir une alternative politique pour 2012 », a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il est « convaincu que Dominique de Villepin a un rôle considérable à jouer », et que le « procès politique » qu’il affronte en ce moment est « une honte pour la France ».

 

La conclusion devient alors une évidence, « tous les hommes de bonne volonté doivent se renforcer, s’épauler, travailler ensemble ».

Commentaires

Il n'y a qu'à cette condition que la souveraineté nationale et les institutions républicaines seront restaurées...Mais que de travail pour quitter les ornières des situations manichéennes construites au cours de tant de décennies d'invectives et de rejet de part et d'autre dans la famille Républicaine et patriote...Ce fameux clivage "droite gauche " qui n'a réellement plus aucun sens, continue de cristalliser des blocages et des peurs chimériques ...
Le discours de NDA s'est épuré de tous ces poncifes anathémisants et excommunicateurs binaires et manichéens... Si De Villepin et ses amis pouvaient ouvrir leurs bras et leur coeur à tous les citoyens Républicains et Patriotes, alors, la victoire de la France souveraine se profilerait à l'Horizon

Écrit par : Feltrin | 17 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.