Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 novembre 2009

"Les choses sont finalement assez simples"

C'est la conclusion de Dominique de Villepin, interrogé sur le fonctionnement actuel de nos institutions, appelant à un retour "à une pratique et à l'esprit de la 5ème République qui donne sa place à chacun: nous avons besoin d'un gouvernement qui gouverne, nous avons besoin d'un président qui préside".

 

L'ancien Premier Ministre s'exprimait sur le site web de son club, dénonçant "un concours de réformes", rappelant ses priorités lorsqu'il était à Matignon (emploi, déficit et compétitivité), toujours d'actualité, y ajoutant aujourd'hui les nécessaires évolutions du financement de la sécurité sociale, de l'organisation territoriale, et de notre politique fiscale, pour plus de solidarités.

 

Il a aussi évoqué le débat sur l'identité nationale ("ce débat doit nous rassembler, il ne doit pas nous diviser; il ne s'agit pas de nous rétrécir, mais au contraire de nous agrandir"), l'immigration, la sécurité, l'éducation nationale, et bien d'autres sujets.

 

Autant de préoccupations qui pourraient finalement trouver des solutions assez simples, à la toute aussi simple condition d'un retour à notre pacte républicain et à notre pacte social:

 

 

Les commentaires sont fermés.