Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 décembre 2009

"Un parfum de 2012"

"ça va de soit", a rajouté le député Daniel Garrigue en conclusion d'un reportage de France 3 consacré au déplacement de Dominique de Villepin à Bergerac en ce début de semaine:

 

 

Suite à une visite de quartier et un déjeuner républicain à Monbazillac qui a réuni plus de 250 personnes, l'ancien premier ministre a franchi un pas supplémentaire devant les étudiants de l'IJBA, déclarant que si "ce n'était pas écrit au départ, c'est aujourd'hui quelque chose qui (le) tente", après avoir précisé qu'il ne peut aller vers l'élection que si elle est naturelle, (...) et en même temps au service de ce qu'il croit être l'objectif de la politique, c'est-à-dire l'intérêt général.

 

Partant du principe qu'il y a deux catégories de politiques, ceux qui rêvent d'une carrière et ceux qui choisissent le service de l'Etat, l'élection est pour lui un choix grave, un choix qui n'a rien d'évident.

 

Dominique de Villepin a donc été très clair, il n'ira vers l'élection que si ses idées ne sont pas défendues par ailleurs, ajoutant: "ce qui m'intéresse moi, c'est de défendre des idées, de défendre des convictions, et de rallier à partir de là ceux qui veulent se battre pour ces idées, pour ces convictions".


Les commentaires sont fermés.