Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 septembre 2007

DDV +

medium_070929_d_.jpgDominique de Villepin est ce dimanche invité de Laurence Ferrari dans Dimanche +, à 12h50 sur Canal +.

Il nous livrera certainement ses impressions sur les sujets d’actualité (tests ADN, budget, etc...) au lendemain des journées parlementaires de l’UMP au cours desquelles on a pu entendre Pierre Méhaignerie, évoquant le paquet fiscal, reconnaître qu’ «on a peut-être fait un peu trop de dépenses», et se préoccuper du «pouvoir d’achat des plus modestes».

Tout le monde s’accorde sur la nécessité d’une relance, qu’elle se fasse par la consommation, ou par l’investissement comme l’avait fait le général de Gaulle en 1958. Le Président de la République ayant choisi la première solution, il faut donc favoriser le pouvoir d’achat des catégories qui auront la plus forte propension à dépenser les gains supplémentaires. Ce ne sont bien entendu pas les catégories les plus aisées, qui ont plutôt tendance à l’épargne.

Par ailleurs, le contexte international étant ce qu’il est, toute hausse de notre consommation risque fort de s’accompagner d’une détérioration de notre balance commerciale, d’où l’idée, plutôt bonne bien que tardive, d’accompagner la relance avec la mise en place d’une TVA, dite «TVA sociale» qui, si elle est compensée par une baisse des charges sociales, n’est plus alors qu’une simple taxe sur les importations.

Les réformes de cet été et le projet de loi de finance qui est proposé aujourd’hui n’ont pas l’audace des promesses de campagne. Si les premiers textes ont été adoptés dans la ferveur qui a succédée à la victoire, espérons que nos parlementaires, qu’ils soient députés ou sénateurs, sauront peser de manière significative sur la préparation du budget 2008.

27 septembre 2007

Enfin !

On s’impatientait depuis plusieurs mois, nous voici rassurés: le nouveau site Internet de l’Elysée a été lancé aujourd’hui, et avec lui la campagne de 2012…

medium_070927_site_elysee.jpg

Copie quasi-conforme du site du candidat, à ceci près que NS-TV est devenue PR-TV (doit on comprendre «Prochaine Réélection»-TV ???), il marque une véritable rupture, non seulement avec l’ancien portail de la Présidence de la République, mais aussi avec les sites de nombreuses autres démocraties où, notamment, le portrait du Président n’apparaît jamais en page d’accueil.

La communication institutionnelle a donc disparue, cédant la place, une fois de plus, à la Com’…

Il serait temps que quelqu’un ose enfin se dévouer pour expliquer à Nicolas Sarkozy qu’il n’est plus candidat (pour l’instant), mais Président de la République !

En guise de conclusion, je vous livre un article d’Eric Zemmour, grand reporter au Figaro, publié il y a quelques jours.