Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 septembre 2007

Eureka !

François Fillon semble découvrir ce matin (ou plutôt fait semblant, il est trop intelligeant pour cela) que la France s'endette pour financer ses dépenses de fonctionnement, et reçoit l'appui d'Edouard Balladur, l'un de ceux qui a le plus creusé le déficit de l'Etat entre 1993 et 1995.

Oui, l'état de la dette est préoccupant, mais certains n'ont pas attendu le 20 septembre 2007 pour s'y intéresser !

C'est pour cela qu'en 2006, Dominique de Villepin a créé une conférence nationale annuelle sur les finances publiques, que dès le 11 janvier 2006 il expliquait que la dette pouvait être rapidement ramenée à 60% du PIB, que le 12 février 2007 il se faisait plus précis.

C'est pour cela que dès le début de cette année, Dominique de Villepin et François Bayrou ont proposé d'inscrire dans notre Constitution l'interdiction d'emprunter pour financer les dépenses de fonctionnement.

J’ai publié en juillet dernier deux notes (la première, et la seconde…) sur le sujet, alors même que le Président de la République déclarait que tout ceci n'était pas raisonnable...

Mais ce n'est pas en se déguisant en cow-boy dès son arrivée à New-York que notre Président résoudra les problèmes, de la planète en général, et de la France en particulier !!!...

23 septembre 2007

Scoop…

David Martinon, l’excellent, sublime et brillant porte-parole de la présidence de la République sera, selon Le Point, le candidat de l’UMP à la mairie de Neuilly-sur-Seine en mars prochain.

Sans doute une excellente nouvelle pour Arnaud Teullé (souvenez-vous, l’ami personnel d’Arnaud Julien -lui-même bras droit de Jacques Domergue, le peut-être ex-futur maire de Montpellier- qui était venu le soutenir à Juvignac et qu’il avait rencontré à l’Elysée à la veille des élections législatives) qui rêvait de la circonscription avant d’être relayé au rang de suppléant de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, et qui n’obtiendra visiblement même pas la Mairie de Neuilly en lot de consolation…

Arnaud Julien devra se faire de nouveaux amis pour tenter d’impressionner l’électeur…

Quant à David Martinon, il est sans aucun doute plus confortable pour lui de se présenter dans une ville ou n’importe quel pingouin estampillé UMP est quasi-certain d’être élu plutôt que d’aller prendre le moindre risque, dans le Vème arrondissement de Paris par exemple.

Décidemment, les proches du Président de la République ont quelques difficultés avec le suffrage universel.

Déjà en juin dernier, Frédéric Lefebvre n’est devenu député que parce qu’il était le suppléant d’André Santini…

Aujourd’hui, Brice Hortefeux (entre autres) n’étant pas sûr de son coup à Clermont-Ferrand, l’Elysée a cru bon de préciser qu’un éventuel échec aux municipales ne remettrait aucunement en cause la légitimité des membres du gouvernement.

Dire qu’il y a quelques mois à peine, les mêmes reprochaient au Premier Ministre de l’époque de n’avoir jamais affronté le suffrage universel…