Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 janvier 2010

"Philippe Séguin solitaire, et pourtant populaire"


 

 

"Inclassable et frondeur...

 

Il ne fût ni l'homme de la droite, ni celui de la gauche, mais l'homme de la République...

 

Contre les émotions instantanées sur lesquelles joue la médiacratie...

 

Contre la réduction de l'homme au statut de consommateur par la sondocratie...

 

La modernité d'une pensée et d'un style qui honore notre démocratie...

 

Une certaine idée de la politique, faite d'intégrité et de vision...

 

Étranger aux familiarités et aux paillettes qui abaissent le crédit des hommes publics, il opposait à la société du spectacle la culture et le sens de l'histoire...

 

Philippe Séguin n'était pas un républicain de circonstance !"

 

100107 seguin3.jpg

10 janvier 2010

Que fait-il à l’Elysée ?


 

Ecrire pour la énième fois un discours pour le président de la République dont ce dernier ne pense le moindre mot (il ne fait aucun doute que l'éloge funèbre de Philippe Séguin sera demain un chef-d'œuvre), et semble, non sans un certain cynisme, trouver plaisir à en contredire, dans les faits, le sens à la première occasion ?

 

C'est un peu cher payé, au propre, mais surtout au figuré...