Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 septembre 2009

Jolies filles, cocotiers & caïpirinha …

090912 bresiliennes.jpgDominique de Villepin nous a entrainés vendredi au micro d’Europe 1 sur le terrain de la dérision pour évoquer le voyage de Nicolas Sarkozy au Brésil.

Comment pouvait-il en être autrement après les déclarations du procureur Marin, le énième revirement de Lahoud, et un président de la République qui s’exprime hors du territoire national, sur une affaire intérieure dont il semble avoir fait une intrigue très personnelle.

Le Premier Ministre espagnol aura lui-aussi sans doute apprécié que le chef de l’Etat français évoque le « buzz Hortefeux » lors d’une conférence de presse conjointe dont on aura finalement retenu que ce triste passage au cours duquel Nicolas Sarkozy a expliqué qu’il avait mieux à faire, alors que l’on apprend aujourd’hui qu’il a tout de même pris le temps de décrocher son téléphone pour sermonner son « ami de 30 ans » et lui conseiller de se contracter, missionnant simultanément les pompiers Guéant et Guaino au secours du ministre de l’Intérieur.

On ne saura donc rien de ce qui c’est dit d’intéressant entre José Luis Zapatero et le président, rien sur l’année de la France au Brésil et sur la fête nationale objet du déplacement présidentiel, et pas grand-chose sur la vente d’avions « Rafale » au-delà des déclarations d’Hervé Morin qui nous assure que rien n’est fait !...

Mais si Dominique de Villepin n’a pu éviter de s’exprimer sur l’affaire Clearstream, il n’a pas pour autant déserté le terrain politique face à Jean-Pierre Elkabbach, évoquant l’Afghanistan, la taxe carbone, la régulation financière, et les grandes réformes sur lesquelles nous devrions nous concentrer.

Et il aura certainement encore l’occasion de s’exprimer tout au long de la semaine qui vient sur les vrais sujets qui intéressent les Français: ce dimanche sur Canal + (12h45), lundi sur France Info (8h16), mardi sur I-Télé (8h30), mercredi sur RTL (7h50) et Radio Classique (9h15), jeudi sur LCI (8h12) et France Inter (8h30), et vendredi sur RMC-BFM Télé (8h30) et au Grand journal de Michel Denisot (C+ - 19h06).

12 septembre 2009

La Sécu bientôt privatisée ?

On nous annonce une augmentation du forfait hospitalier et une nouvelle vague de déremboursement de certains médicaments, tout en tentant de rassurer les Français en leur expliquant que les complémentaires santé prendront le relais. Sans que ces dernières n’augmentent leurs cotisations ? Avec ou sans franchise ?

090911 CQ.jpgA l’heure ou Barack Obama veut mettre en place aux Etats-Unis un système d’assurance maladie public, constatant implicitement l’échec des modèles privés existants dans la plupart des pays anglo-saxons, tant en matière de remboursement que de qualité de soins, nous sommes en train d’accomplir le chemin inverse.

Pourtant, contrairement aux années précédentes, l’augmentation du déficit n’est plus aujourd’hui la conséquence d’un problème de maitrise des dépenses, mais un effet collatéral de la crise, les recettes de la sécurité sociale reposant quasi-exclusivement sur les salaires.

Plutôt que de porter un nouveau coup à l’institution, ne serait-il pas plus judicieux de repenser son mode de financement ? De réfléchir à une modification de l’assiette des cotisations ?